Frapper n'est pas aimer

Enquête sur les violences conjugales en France

Natacha Henry

Denoël

2010

Pendant plusieurs mois, Natacha Henry s'est immergée dans un foyer d'hébergement. Frapper n'est pas aimer fait entendre Fatou, Djamila, Christine et les autres, avec leurs soucis, leurs peurs et leurs éclats de rire.

Bien loin d'une descente dans un quotidien misérabiliste, ce livre donne de l'espoir. On y rencontre des policiers formés à l'écoute des victimes, des assistantes sociales qui conseillent les plus vulnérables, des médecins qui refusent de croire au «je me suis cognée contre la porte» et des magistrats qui ne sont pas dupes devant la comédie des agresseurs.

En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.